Analyse statistique des données issues des rapports d’activité des établissements et services médico-sociaux pour personnes avec maladies neuro-dégénératives. Activité 2018

Analyse statistique des données issues des rapports d’activité des établissements et services médico-sociaux pour personnes avec maladies neuro-dégénératives. Activité 2018

Dans le cadre du plan “Maladies neurodégénératives” de 2014-2019, la CNSA a lancé une consultation pour l’analyse statistique de l’activité 2018 des établissements médico-sociaux prenant en charge des personnes concernées par ces maladies : accueil de jour, hébergement temporaire, équipes spécialisées Alzheimer, pôles d’accompagnement et de soins adaptés, unités d’hébergement renforcées, plateformes d’accompagnement et de répit. Le CREAI-ORS Occitanie a été retenu pour cette étude.
L’objectif de cette analyse est de fournir, pour chacun des dispositifs ciblés, des éléments sur le maillage du territoire et sur la réalité de leur activité, afin d’en améliorer le fonctionnement. Elle doit contribuer à favoriser la mise en œuvre des politiques médico-sociales. Télécharger

Lits Halte Soins Santé en Occitanie

Les Lits Halte Soins Santé (LHSS) sont des dispositifs médico-sociaux chargés d’offrir une prise en charge pluridisciplinaire aux personnes sans domicile dont l’état de santé, sans nécessiter une hospitalisation, n’est pas compatible avec une vie à la rue.
En Occitanie, 17 structures portent un dispositif LHSS. Ces établissements sont implantés sur 11 départements de la région.
Ce bilan s’appuie sur une analyse de l’ensemble des rapports d’activité de 2018 des différentes structures en Occitanie fournis par l’Agence Régionale de Santé. Il permet de dégager les différences importantes dans le déploiement de ce dispositif en Midi-Pyrénées et en Languedoc-Roussillon et permet d’apprécier l’importance des besoins dans certains territoires. 

Bilan 2018 Bilan 2017 Bilan 2016 Bilan 2015

 

Dispositifs de prise en charge favorisant l’autonomie des personnes devenues handicapées moteurs ou cérébrolésées à la suite d’un accident

Commanditée par la Fondation Paul Bennetot, cette étude dresse un état des lieux des dispositifs favorisant le retour à l’autonomie des personnes devenues handicapées à la suite d’un accident (personnes blessées médullaires et cérébrolésées) en Bretagne et Occitanie. Elle décrit le parcours des personnes, met en exergue les principaux éléments avant de fournir des propositions et des pistes d’action pour améliorer les dispositifs mais également la qualité de vie des personnes.

Télécharger

Polyhandicap en Occitanie

L’étude s’inscrit dans le cadre conventionnel qui lie le CREAI-ORS et l’ORSMIP avec l’Agence Régionale de Santé. Elle a pour objet de soutenir une demande de diagnostic sur le territoire ainsi que le recommande le volet polyhandicap de la stratégie quinquennale de l’évolution de l’offre médico-sociale. Dans cette perspective, l’étude s’est attachée aux parcours et aux situations, étant entendu que les parcours de ces personnes sont itératifs entre sanitaire et médico-social et que la charge en soins nécessaires impose d’interroger les articulations entre les secteurs. La méthode est inspirée de celle retenue par la DGCS, en lien avec l’ANCREAI et reprise dans la fiche action 1 du volet « polyhandicap » de la stratégie quinquennale de l’évolution de l’offre médicosociale. Télécharger

Une synthèse est également disponible. Télécharger

Analyse des rapports d’activité médicale des médecins coordonnateurs des EHPAD d’Occitanie

753 Ehpad de la région Occitanie ont renseigné un rapport d’activité médicale harmonisé (RAMEHPAD).
L’Agence Régionale de Santé d’Occitanie et l’ORS publient une synthèse annuelle qui permet à chaque Ehpad de se situer au travers d’un panorama régional et départemental. Ces éléments d’analyse précisent les caractéristiques générales des Ehpad d’Occitanie, et permettent également de mesurer la part des hospitalisations, les recours à certains services spécialisés. L’étude dresse, par ailleurs, un panorama des modes de coordination entre professionnels. Enfin, l’analyse porte également sur les actions de prévention et de gestion des risques : la dénutrition, les chutes, l’accompagnement en fin de vie, l’évaluation cognitive, les médicaments… 
Grâce à la participation active des Ehpad et au partage des données, le RamEhpad peut devenir l’outil socle de l’amélioration de la qualité médicale en Ehpad.

Rapport 2016
Rapport 2015

Les unités cognitivo-comportementales (UCC) en Midi-Pyrénées

En 2015, la région Midi-Pyrénées compte 7 UCC, soit 82 lits en SSR, dont une rattachée à un établissement de santé spécialisé en psychiatrie.
Cette synthèse présente les principaux résultats de l’analyse réalisée à partir des rapports d’activité des UCC en Midi-Pyrénées intégrant les caractéristiques des patients accueillis au cours de l’année. Au total, 532 patients entrés en 2015 ont été pris en compte dans l’analyse.

Bilan 2015